article-invite-de-vincent-delourmel-memoriser-vite-ou-bien

a-la-decouverte-des-mind-maps

Comment créer votre boite à outils de la connaissance ?

Cet article a été rédigé par Jean-Yves, passionné de mémoire et auteur du livre : « Napoléon joue de la cornemuse dans un bus : comment tripler votre mémoire » qui vous guide pas à pas au travers des meilleures techniques de mémorisation.
Bonjour à toutes et à tous ! 
 Et merci à Cyril de m’accueillir sur Apprendre vite et bien !  
Et merci à Cyril de m’accueillir sur Apprendre vite et bien ! Le mois de mai est une période un peu particulière. C’est la dernière ligne droite avant les vacances. C’est dans cette période qu’ont lieu bon nombre d’exams et autres concours. En tant que blogueur spécialisé dans le domaine de la mémoire, je reçois également pas mal de mails me demandant quelle technique il faudrait utiliser pour passer tel concours ou tel examen ? J’ai eu le droit à tout depuis que j’ai lancé Potion de Vie. Des maths, de l’aérodynamisme, du droit immobilier, du droit européen, des cours de marketing, de la géographie, de la métallurgie et même de l’Hébreu ! La question qui revient toujours et que vous vous posez peut-être c’est : « Quelle technique je dois utiliser pour mémoriser cela ? » La réponse est : Utilisez votre boite à outils.
Il n’y a que les meubles IKEA qui ne nécessitent qu’un seul outil (et encore, pas toujours). Pour tout le reste, il va vous falloir vous créer une boite à outils. Cette boite à outils va vous permettre de mémoriser n’importe quel cours sans avoir à réfléchir 10 jours sur la meilleure stratégie à adopter. Le but de cet article, c’est de vous montrer comment créer les outils qui vous serviront toute votre vie.

Etape 1 : l’esprit « boite à outils »  

Je vais vous parler ici de l’état d’esprit que vous devez adopter pour devenir une encyclopédie vivante ou tout simplement réussir vos examens. Vous n’allez pas utiliser les mêmes techniques selon que vous voulez mémoriser le droit, la géographie ou le mandarin. Vous pouvez utiliser un seul outil, comme vous pouvez creuser un tunnel avec une fourchette. C’est possible mais pas optimal (surtout si vous avez 3 semaines avant le début d’une échéance d’examen) Vous devez donc avoir un esprit ouvert à tout ce qui existe en termes de mémorisation. Je vais citer quelques outils que vous connaissez peut-être.
  • Les techniques de mémorisation
  • Le mind mapping
  • La lecture rapide
  • Le fonctionnement par questions : qui quoi où comment pourquoi etc.
Aussi, pour mémoriser, réviser, étudier efficacement, ou même tout simplement apprendre de nouvelles connaissances, vous devez être un « touche à tout ». Bien sûr, vous n’avez pas besoin de maîtriser à la perfection chacun de ces outils, vous n’aurez pas le temps. Mais vous devez capter leur utilisation en gros et les utiliser chaque fois que c’est nécessaire.
« C’est en forgeant que l’on devient forgeron »  
Ca tombe bien, on parlait d’outils justement. Comme toujours, si vous êtes curieux et que vous décidez d’en savoir plus, cela finira par payer et vous aurez des retombées positives inattendues. Il est possible que vous deviez utiliser des techniques de mémorisation à un moment et des mind maps à d’autres moments. Parfois, il est mieux de procéder à plusieurs lectures sans utiliser d’autres artifices.

Etape 2 : Utilisez votre débroussailleuse.  

Bon maintenant, il va falloir que vous sachiez utiliser au moins sommairement chacun des outils. Prenez les 4 que j’ai cités plus haut et voyez de quelle façon vous pouvez les utiliser au travers d’exemples : Vous avez beaucoup de choses à retenir, une somme de connaissances faramineuses et peu de temps pour le faire ? Privilégiez les techniques de mémorisation les plus efficaces. Vous connaissez déjà vos cours, mais il y en a beaucoup à réviser et vous n’arrivez pas à vous y mettre ? Quelques séances de lecture rapide sont idéales pour vous remettre dans le bain. Vous devez mémoriser des livres ? C’est peut-être une meilleure idée de vous diriger vers le mind mapping qui saura synthétiser l’essentiel de ce que vous devez retenir. Vous avez plein de choses compliquées à apprendre ? Commencez déjà par utiliser la technique du questionnement pour bien comprendre votre sujet. Prenez le thème général de ce que vous voulez mémoriser et répondez aux questions « Qui ? Quoi ? Où ? Pourquoi ? Comment ? Pour quoi ? Combien ? Quand ? » Voyez un exemple : Imaginez que vous deviez mémoriser un sujet comme : « Le droit des affaires ». Un sujet compliqué, vaste et vague, comme vous en verrez beaucoup. Ce genre de sujet, ca me fait penser à la forêt de Brocéliande. C’est dense et ca a un côté un peu « mystique ». On ne sait pas vraiment à quoi s’attendre en y entrant, mais on a peur. On entre et on en ressort jamais car on se perd à l’intérieur. Avant de vous lancer bille en tête pour mémoriser les chapitres les uns à la suite des autres, vous devriez sortir la débrousailleuse de votre boite à outils. Ecrivez le sujet sur une feuille de papier (toujours plus puissant que l’écran les feuilles) et répondez aux questions. Le droit des affaires, pourquoi il existe ? A qui il est destiné ? Par qui est-il réglementé ? Ca consiste en quoi ? Combien existe-t-il de variantes de droit des affaires ? Votre débroussailleuse de questions va rendre le terrain plus clair. Et ce processus de questions peut se répéter à l’infini : Vous pouvez poser des questions à vos réponses, jusqu’à avoir une vision parfaite de votre sujet. En fait en posant les questions, vous commencez déjà à absorber votre sujet. N’oubliez pas que l’immense majorité des gens ne prennent même pas la peine de faire cet exercice banal. Ils entrent dans Brocéliande et n’en ressortent jamais. Sans doute kidnappés par les elfes de la procrastination.

Etape 3 : La puissance de votre boite à outils.  

Ca y est, vous avez une meilleure vision du terrain. Alors quels outils utiliser ? Tous ceux que vous voulez. Utilisez en plusieurs. Ce qui fera la différence, c’est vos goûts. Pour certains, il est plus facile de mémoriser en se faisant des fiches. D’autres utilisent essentiellement les techniques de mémorisation et cherchent LA technique ultime pour LEUR problème. D’autres enfin adorent le côté ludique et efficace des mind maps. Ne tergiversez pas, utilisez tous les outils. Lisez l’ensemble de vos cours en lecture rapide pour commencer à vous en imprégner. Pour ceux que vous connaissez, pas de problème, utilisez directement des mnémotechnies pour ne pas les oublier et passez à la suite. Pour ceux qui vous semblent compliqués, prenez votre débroussailleuse et rendez le plus clair en posant des questions (la débroussailleuse). Pour les cours très longs ou les livres, prenez le temps de vous dressez une carte heuristique (mind map). Je vous garantis que vous allez synthétiser et mémoriser beaucoup plus vite. Pour tout ce qui est détaillé, précis, chiffré, séquencé etc. vous aurez toujours une technique de mémorisation. Celles-ci sont comme les applications Iphone : « Vous avez une application pour ca » dit la pub. Toutes ces applications de la mémoire, je vous les détaille sur mon blog Potiondevie.fr Et pourquoi ne pas combiner plusieurs outils en même temps ? Que pensez-vous de l’idée d’une carte mentale géante avec pour chaque branche des images clés que vous aurez mémorisées via les techniques ? Pourquoi ne pas essayer de mémoriser des cours entiers rien qu’à la débroussailleuse ? La mémoire n’est pas un outil rigide, il n’y a pas de règle absolue. Vous pouvez combiner vos outils d’apprentissage ! Vous êtes le/la seul(e) architecte de votre savoir. Et vous avez beaucoup d’outils à votre disposition pour bâtir votre culture, passer vos examens, devenir expert dans votre domaine ou tout simplement devenir plus efficace. A votre succès ! Et prenez garde aux elfes de la procrastination.
Cet article a été rédigé par Jean-Yves, passionné de mémoire et auteur du livre : « Napoléon joue de la cornemuse dans un bus : comment tripler votre mémoire » qui vous guide pas à pas au travers des meilleures techniques de mémorisation.
Avatar de Cyril Publié le vendredi 18 mai 2012 à 20h51 par Cyril
dans la catégorie Le blog !

article-invite-de-vincent-delourmel-memoriser-vite-ou-bien

a-la-decouverte-des-mind-maps