les-astuces-de-vincent-delourmel-pour-memoriser-la-geographie

methodes-efficacite-personnelle

Comment J’ai Expliqué l’Art De la Mémoire A Des Collégiens.

Comme je vous l’ai annoncé sur facebook la semaine dernière, j’ai eu la chance de pouvoir partager ma passion pour les techniques d’apprentissage avec des collégiens. La professeur de français, qui suit le blog de très près, m’a proposé d’animer un « atelier découverte » autour des techniques de mémorisation pour la classe de 3ème. Au programme : l’explication des bases des techniques de mémorisation et un peu de pratique.

Les 2 principes de base à connaitre absolument.  

J’ai longtemps réfléchi pour savoir comment présenter l’art de la mémoire à des ados en 1h00. J’ai établi le programme en travaillant à partir d’un mind map en mode créatif pour trouver de bonnes idées. Dans un temps aussi restreint (1h00), j’ai dû aller à l’essentiel. J’ai choisi d’articuler cette initiation autour de 2 concepts de base pour bien mémoriser :  
LA VISUALISATION ET L'ASSOCIATION
La visualisation est l’art d’utiliser son imagination de façon dirigée. C’est une faculté que chacun possède et qui demande à être un peu entrainée pour devenir vraiment efficiente. Il s’agit de créer des images dans son esprit sous forme de petits films mentaux. Mais le terme de visualisation est trop restrictif à mon goût. Il ne faut pas utiliser que la vue pour visualiser mais tous vos sens :vue, ouïe, odorat, toucher et goût ! Voyons ça avec un exemple. Visualisez un plat de pâtes à la sauce tomate. Voyez-le devant dans votre esprit. Vous pouvez poser ce plat sur une table imaginaire si vous le souhaitez ou placer la scène dans un restaurant italien. Il n’y a aucune limite à votre imagination. Revenons sur notre plat de pâtes. Voyez-le précisément : les pâtes, la sauce tomate dessus, elles sont chaudes et de la fumée s’échappe au-dessus du plat. Approchez-vous du plat et sentez… Ça sent la sauce tomate. Vous pouvez rajouter des épices si vous le voulez. Prenez une fourchette et goutez, sentez la texture des pâtes, le gout de la sauce tomate et des épices… Bon je pense que vous aurez compris le principe. Le deuxième point très important est l’association. L’association est à la base de toutes les techniques de mémorisation ! On sait depuis très longtemps qu’il est plus facile de mémoriser une nouvelle information lorsqu’on la rattache à quelque chose de connu. Cela a été confirmé plus récemment par la science. Si vous voulez en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez voir cet excellent documentaire de vulgarisation. Dans les exemples qui vont suivre, gardez bien à l’esprit qu’il vous faudra lier les informations les unes aux autres pour pouvoir les retrouver facilement. Voici maintenant comment j’ai procédé concrètement avec les élèves…

Les jeux de mémoire avec les élèves.  

Premier test  

Je leur ai d’abord proposé un petit jeu de mémoire… sans rien leur expliquer des techniques de mémorisation. Ils ont dû mémoriser une liste de 20 mots en 3 minutes. Si vous voulez essayer aussi, prenez un chronomètre. Et voici la liste en question :  
  • Arbre
  • Avion
  • Cheval
  • Passoire
  • Voiture rouge
  • Ciel
  • Soldat
  • Bouteille
  • Ananas
  • Château
  • Chausson
  • Éclair au chocolat
  • Vinaigrette
  • Clé
  • Cahier
  • Poupée
  • Téléphone portable
  • Frigo
  • Dictionnaire
  • Statue
Ça y est, c’est fait ! Parfait. Avant de procéder à la restitution, j’ai montré aux élèves la vidéo de ma fille Léna. A l’âge de 7 ans, elle a mémorisé les 100 premières décimales du chiffre Pi. Je vous invite aussi à la voir :
Une fois la vidéo terminée, les élèves de 3ème n’avaient qu’une question : Mais comment a-t-elle fait ? Avant de leur expliquer, je leur ai proposé d’écrire les mots de la liste qu’ils avaient mémorisée. Si vous avez mémorisé la liste précédente, vous pouvez aussi prendre une feuille et noter les mots dont vous vous souvenez. Les résultats : entre 7 et 11 mots mémorisés sur les 20. C’est un résultat tout à fait honorable lorsque l’on sait que l’on mémorise en général entre 6 à 8 mots dans ce genre de test. Ces bons résultats montrent bien que les élèvent sont super entrainés de la mémoire. Même si la majorité ne connait pas les techniques de mémorisation qui facilitent la vie ;) .

Deuxième test.  

Je leur ai ensuite expliqué les notions de visualisation et d’association. Je leur ai dit la même chose que ce que vous avez lu au début de l’article. Faire un film dans sa tête en utilisant les 5 sens et associer les mots les uns après les autres dans ce film. Il est très important que ces scènes mentales soient drôles, bizarres, décalées… Afin de leur donner un exemple concret, je leur ai expliqué « mon film » pour les premiers mots. [box] Je commence par voir un arbre en face de moi. J’entends le bruit d’un moteur d’un petit avion à hélice qui s’approche. L’avion touche l’arbre et se pose n’importe comment à côté. Je zoome sur le cockpit et vois que c’est un cheval qui est aux commandes. Un cheval qui ressemble étrangement à l’âne dans Schrek. Je zoome encore et je m’aperçois que son casque de pilote est en fait une passoire ! Le cheval sort de l’avion et monte dans une voiture de course rouge (type Ferrari). J’entends le son particulier du moteur de ce genre de voiture et d’un coup la voiture démarre. Elle démarre si vite qu’elle s’envole. Je vois clairement le contraste entre la voiture rouge et le ciel bleu. En même temps j’entends des coups de feu et des cris derrière moi. Je me retourne et vois un soldat qui était à la poursuite du cheval….etc.[/box] Vous pouvez noter dans cet exemple que chaque image appelle l’autre grâce à l’association. Lorsque je vois l’arbre, j’entends déjà l’avion qui arrive… Le déroulement n’a aucun sens non plus. C’est pour ça que ce genre d’images marquent l’esprit et qu’elles deviennent facilement mémorisables. Après cet exemple. J’ai proposé aux élèves de prendre 3 minutes pour « monter » leur propre film.
Si vous le souhaitez, faites-le aussi. Je vous réécris la liste de mots :  
  • Arbre
  • Avion
  • Cheval
  • Passoire
  • Voiture rouge
  • Ciel
  • Soldat
  • Bouteille
  • Ananas
  • Château
  • Chausson
  • Éclair au chocolat
  • Vinaigrette
  • Clé
  • Cahier
  • Poupée
  • Téléphone portable
  • Frigo
  • Dictionnaire
  • Statue 
Avant de restituer, je leur ai expliqué une autre technique de mémorisation pour détourner leur attention. Ils ont vu la méthode des nombres rimes pour mémoriser facilement des nombres comme les dates en histoire. Si vous ne connaissez pas, vous trouverez sur le blog un article où j’ai décrit la technique des nombres-rimes en détail. J’ai aussi évoqué la courbe de rappel et l’importance des techniques de rappel. Pour finir, les élèves ont écrit une dernière fois les mots qu’ils avaient mémorisés. Grâce à la visualisation et à l'association, ils ont restitué entre 19 et 20 mots ! Le résultat est sans appel et confirme toutes les expériences que j’ai pu faire sur moi et mes proches.

Les conclusions de cette intervention.  

Ce que je retiendrai principalement c’est la prise de conscience par les enfants que mémoriser c’est vraiment facile et amusant… lorsque l’on connait de bonnes techniques et quelques astuces. La plupart avaient les yeux émerveillés lorsqu’ils ont fini d’écrire les 20 mots en revoyant leur film. J’espère sincèrement que j’ai pu leur transmettre ce message : [box] Mémoriser et apprendre, ça peut être facile et marrant si on utilise son esprit d’une certaine façon.[/box] Bien sûr, ce n’était qu’une initiation. Je n’ai abordé que les premiers principes pour bien mémoriser. Pour être vraiment efficace, il faudrait pouvoir adapter et appliquer ces techniques à la mémorisation des cours et pas seulement à une liste de mots. Je n’ai pas eu le temps de parler du mind mapping non plus qui me parait essentiel pour apprendre plus facilement. Voici le mind map que j’ai laissé au professeur et à ses élèves pour qu'ils gardent une trace écrite de toutes ces explications.
Avatar de Cyril Publié le jeudi 28 février 2013 à 18h32 par Cyril
dans la catégorie Le blog !

les-astuces-de-vincent-delourmel-pour-memoriser-la-geographie

methodes-efficacite-personnelle