4-techniques-pour-utiliser-positivement-vos-emotions-pour-apprendre-vite-et-bien

ztd-premiere-habitude-tout-collecter

Préparation Aux Examens: Apprendre Les Dates d'Histoire

Votre Après avoir expliqué les rudiments des techniques de mémorisation dans le collège Diwan de St Herblain près de Nantes, Delphine Ruaux, la professeur de français, m’a demandé si je voulais bien revenir dans sa classe de 3ème pour donner de nouvelles astuces. Les élèves lui ont demandé comment mémoriser facilement les dates de leur programme d’histoire pour le brevet des collèges à venir. Et ça tombe bien, les dates ne sont que des données chiffrées à retenir. Comme je l’ai déjà expliqué sur ce blog, mémoriser des nombres est facile… à condition d’utiliser quelques astuces ;-) . ici
Contrairement à des objets ou des images, les nombres sont des données abstraites et par conséquent assez difficiles à retenir à l’état brut. Par contre les images mentales sont très faciles à mémoriser, surtout lorsqu’elles sont drôles ou empreintes d’émotion. Globalement, le principe général pour mémoriser des chiffres est simple : transformer les chiffres abstraits en images concrètes grâce à un code de conversion. Il existe des systèmes de conversion simples comme les nombres-formes ou les nombres-rimes. Mais dans le cas de ces élèves, ils ont une centaine de dates à retenir. Même s’ils sont faciles à apprendre, ces systèmes sont trop lourds et répétitifs à mettre en place pour un tel nombre de données. Je leur ai donc proposé de les initier au système nombre-lettre.

Le Système Nombre-Lettre.  

Le système nombre-lettre permet de transformer les dix chiffres en sons. Ces derniers serviront ensuite à former des mots ou des phrases faciles à apprendre.  
Voici ce code :  
  • 0 : S ou Z
  • 1 : T ou D
  • 2 : N
  • 3 : M
  • 4 : R
  • 5 : L
  • 6 : CH ou J
  • 7 : K ou GU
  • 8 : F ou V
  • 9 : P ou B
C’est la seule chose que vous devrez retenir « par cœur ». 
 Pour que cela soit plus amusant, pensez à fabriquer des astuces mnémotechniques pour maîtriser ce code. Par exemple, vous pouvez associer la barre verticale du 1 à celle de d ou de t. Le n manuscrit possède 2 courbes. Le m manuscrit 3. À vous de trouver les suivants… Prenons un exemple : 1492, la découverte de l’amérique par Christophe Colomb. Ce nombre va se décomposer en : T ou D / R / P ou B / N.
À partir de là, vous avez le choix entre 2 méthodes pour construire vos images mentales. Soit vous gardez ces consonnes « en paquet » et vous rajoutez des voyelles pour former un mot ou deux. Par exemple : TiRe BeNNe. Bien sûr cela ne veut rien dire. Mais je peux facilement imaginer un engin avec un gros crochet qui va tirer des bennes de chantier ou alors, seconde méthode, vous utilisez vos consonnes comme première lettre pour faire une suite de mots. Toujours avec 1492, cela pourrait donner… Tarte Rouge Pour Noël. Je vous laisse l’imaginer ;-) Ah, je vous vois arriver avec votre question : C’est bien beau tout ça, mais je fais comment pour mémoriser les dates d’histoire ? La réponse… ci-dessous.

Mémoriser les dates d’histoire.  

Une date d’histoire n’est pas une simple suite de chiffres. 1492 pour reprendre notre exemple est rattaché à la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb. Donc, mémoriser une date d’histoire, c’est associer une date à un contexte (lieu, personnage, évènement…). Il va donc juste vous suffire d’associer l’image que vous venez de construire avec le contexte historique. Pour l’exemple de 1492, je pourrais imaginer Christophe Colomb venant juste de débarquer en Amérique (un drapeau américain flotte au vent) et regardant ses hommes décharger sa Caravelle avec le « tire-benne » que j’ai imaginé tout à l’heure. Voilà je pense que vous aurez compris le principe. Pour vous donner une idée, j’ai passé environ trente minutes à expliquer le fonctionnement du système nombre-lettre. Ensuite pendant 20 minutes, j’ai mémorisé avec les élèves une dizaine de dates très facilement.

Dernières Remarques Concernant La Mémorisation Des Dates d’Histoire.  

Pour finir ce compte-rendu, je voudrais vous faire part de quelques remarques pour faciliter votre travail de mémorisation. Tout d’abord, un point de vigilance. Lorsque vous convertissez les nombres en images, attention de ne pas rajouter une consonne dans votre mot ou votre phrase. Cela vous donnerait un mauvais résultat lors du rappel à partir de votre image. Ensuite il n’est pas utile de toujours apprendre tous les chiffres d’une date. Par exemple, pour l’histoire de la seconde guerre mondiale ou de la révolution russe, il n’est pas nécessaire de convertir les deux premiers chiffres des années. 39-45 suffit. Enfin lorsque vous devez mémoriser une date complète, jour, mois, année, veillez à bien dérouler votre film mental pour retrouver les chiffres dans le bon ordre.
Avatar de Cyril Publié le lundi 24 juin 2013 à 21h16 par Cyril
dans la catégorie Le blog !

4-techniques-pour-utiliser-positivement-vos-emotions-pour-apprendre-vite-et-bien

ztd-premiere-habitude-tout-collecter